Qui sont les créateurs d'Incidences


« Incidences - La lettre de l’Environnement » a été créée en 1993 par deux journalistes professionnels agréés :

Michel Balthasart



a assumé, pendant près de dix ans, la responsabilité des informations relatives à l'environnement au sein de la rédaction du magazine « Le Vif/L'Express », le plus important hebdomadaire en Belgique francophone. Ses reportages, souvent exclusifs, lui ont permis d'acquérir une excellente réputation de journaliste d'investigation. Reconnu comme un spécialiste de l'environnement par beaucoup de leaders de ce secteur, il a traité beaucoup de dossiers importants qui lui ont valu, notamment, d'être entendu par diverses Commissions d'enquête parlementaire, en Belgique et en Allemagne. Il a publié des articles en France, en Suisse, aux Pays-Bas et en Allemagne. Il est l'auteur, en Belgique, d'un « Annuaire de l'Environnement », édité par la société hollandaise Chemselect. Il a reçu, en 1991, le Prix de la Presse Environnement. décerné par le Secrétaire d'Etat concerné. Régulièrement consulté par les décideurs du secteur de l’environnement, il dispose d'un excellent réseau de relations et d’informateurs.

Anne-Marie Culot



licenciée en journalisme (ULB), est journaliste professionnelle depuis plus de 25 ans. En 1987, elle entre au quotidien « La Meuse/La Lanterne/La Nouvelle Gazette », où, pendant plusieurs années, elle couvre les dossiers économiques, politiques et sociaux. Ces derniers lui valent une mention spéciale du jury du « Prix de la Presse du Crédit Communal ». Invitée ensuite à rejoindre la rédaction du « Vif/L'Express », elle se voit chargée des dossiers les plus ardus (budget de l'Etat, travaux du Bureau du Plan, chronique politique, ...). Très douée pour dénicher l'information la moins facile à trouver, elle dispose, elle aussi, d'un carnet de relations bien garni. Son travail a été couronné en 1992: elle a reçu, avec Michel Balthasart, le Prix de la Presse écrite du Crédit Communal (aujourd’hui Dexia), la distinction la plus importante dans le domaine du journalisme en Belgique. Au début de sa carrière, elle a enseigné pendant dix ans, après de solides études de mathématiques, de linguistique, de langues (russe, allemand...). Sa formation scientifique et son expérience pédagogique lui confèrent des qualités précieuses: rigueur, précision, clarté, esprit de synthèse.